Béatrice Gisclard

Béatrice Gisclard

ATER (2017-2018)

Designer. Docteure et post-doctorante en géographie.

Designer et docteure en géographie à l’UMR ESPACE 7300 CNRS de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse), Béatrice Gisclard est post-doctorante à l’université d’Avignon, ancienne ATER en design à l’Université de Nîmes. Elle est par ailleurs secrétaire générale de l’Alliance France Design (AFD) et représentante AFD au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche artistiques et culturels (CNESERAC)

Le post-doc (2017-2019) est financé par l’Union Européenne dans le cadre des fonds FEDER. Il s’inscrit dans le Programme Opérationnel Interregional du massif des Alpes (POIA) CoRESTART (CO-construire la RESilience des Territoires Alpins face aux Risques naTurels dans un contexte de changement climatique) et est porté par le laboratoire de géographie UMR ESPACE de l’université d’Avignon.

Béatrice Gisclard travaille sur les questions environnementales au sens large et sur la question des risques naturels en particulier. L’augmentation des enjeux et la multiplication des évènements ont révélé la vulnérabilité de nos systèmes sociotechniques et obligent à un changement de paradigme. À travers une approche résolument interdisciplinaire (géographie des risques, psychologie environnementale et design social), ses recherches interrogent les capacitations des habitant.e.s face au risque inondation, en développant une approche d’innovation sociale territorialisée.

Ces travaux intègrent à la fois les dimensions territoriales et psychosociologiques permettant une analyse des vulnérabilités propres à chaque contexte afin de déterminer les possibilités d’action en termes de prévention et de gestion des catastrophes. Ces recherches s’inscrivent pleinement dans le programme de l’ANR 2016, Défi 8 « sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives », axe 1 « Innovation sociale et rapport au risque ». Une attention particulière est portée aux Réseaux Sociaux Numériques comme outils d’aide à l’alerte dans le champ des MSGU (Médias Sociaux en Gestion d’Urgence). En parallèle, elle travaille sur les enjeux de l’écodesign, les pratiques collaboratives et la déontologie dans les champs du design.

À l’Université de Nîmes, Béatrice Gisclard a enseigné au sein de la filière Design (licence, master et Lpro Textile) 2012-2018 et au sein de la filière Psychologie (2014-2017).

Articles dans revues à comité de lecture :

  • Douvinet, J., Gisclard, B., Kouadio, J.S., Saint-Martin, C. et Martin, G. (2017). Une place pour les technologies smartphones et les Réseaux Sociaux Numériques (RSN) dans les dispositifs institutionnels de l’alerte aux inondations en France ? Cybergeo : European Journal of Geography. En ligne : http://cybergeo.revues.org/27875.

Chapitre d’ouvrage :

  • Gisclard, B., Laverdet, C., Weiss, K. (2017). Integrating Anthropocentric Approaches into Flood Risk Management. Dans F. Vinet (dir.). Floods, vol.2 Risk management (p.157-170). London, UK : ISTE. En ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9781785482694500111
  • Gisclard, B., Douvinet, J., Martin, G., Demontis, A. (2017). From Public Involvement to Citizen-based initiatives: How the Inhabitants Can Get Organized to face Floods ? Dans F. Vinet (dir.). Floods, vol.2 Risk management (p.195-208). London, UK : ISTE. En ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9781785482694500147
  • Gisclard, B. (2014). La charte des écodesigners de l’AFD, contexte, stratégie et objectifs. Dans Darras, B., Findeli, A. (dir). Design : savoir & faire. Savoir pour mieux faire et faire pour mieux savoir, Nîmes, France : Lucie Éditions, pp.163-179.
  • Gisclard, B. (2014). Coloré, Durable, Écologique. Dans Kula, D. (dir.), Les 101 mots du matériau dans le design, Paris, France : Archibooks, pp.27-35-39.

Communications avec actes :

  • Gisclard, B., Douvinet, J. (2018). Quelle place pour l’habitant-e dans les politiques de gestion du risque inondation sur son territoire ? Colloque Géopoint «Espaces citoyens, sciences de l’espace et politique», Avignon (juin, 2018), à paraître.
  • Gisclard, B., Douvinet, J. et Martin, G. (2018). La perception des risques, un facteur clé dans l’acceptabilité individuelle du danger. Actes de la 1ère Biennale de la recherche sur la sécurité civile, ENSOSP, Aix-en-Provence (juin, 2018), à paraître.
  • Deni, M. et Gisclard, B. (2017). Le design dans la gestion de la communication du risque : apports sémiotiques. Dans A. Zinna et I. Darrault-Harris (dir.), Formes de vie et modes d’existence « durables » (pp.67-91). Toulouse, France : CAMS/O.
  • Gisclard, B. (2016). Vulnérabilité sociale et territoriale : la place de l’individu face au risque inondation. Actes du 57e congrès de Société Française de Psychologie, Paris Nanterre (2016, septembre), pp. 318-319.
  • Gisclard, B. (2016). Résilience sociétale et transition écologique. Actes du colloque Centre National de la Fonction Publique Territoriale, ETS, Lyon (2015, décembre), pp. 20-23.
  • Gisclard, B. (2017). Le design, un levier d’action pour les citoyen-ne-s dans la prévention des inondations. Actes du colloque ARD 10, Montréal, 2015, octobre (en cours de publication).
  • E-mail : beatrice.gisclard@univ-avignon.fr
  • Twitter : @BGisclard