Projet Som’Health

Identité du projet

  • Acronyme : SOM’HEALTH
  • Titre : Objets connectés et applications de santé spécialisés dans le sommeil : une recherche­projet en design sur la m­santé (m-­health)
  • Chercheur responsable : Marie-Julie Catoir-Brisson
  • Durée : < en cours >
  • Financement : < en cours >

Présentation

À partir d’une logique de co­design entre les différentes parties prenantes du secteur, il s’agira d’engager un processus de conception collaborative entre médecins, patients, institutions publiques et privées. La problématique du design numérique rejoint celle du design des politiques publiques dès lors que les dispositifs étudiés et produits relèvent d’une politique de santé publique qu’il faut questionner pour la renouveler. Du côté des usagers, ce programme souhaite aussi développer l’éducation thérapeutique des patients par une médiation numérique et humaine, d’une part en observant comment les interfaces numériques et les objets connectés transforment la relation médecin/patient, et d’autre part en proposant de nouveaux outils numériques conçus par et pour les usagers, à partir d’une logique de design centré­humain.

Cette recherche-­projet vise :

  • d’une part à réaliser une étude comparative entre l’usage (et le mésusage) des objets connectés et applications spécialisés dans la mesure du sommeil par les citoyens, et l’usage des dispositifs médicaux (de type actimètre) par les patients accompagnés par leurs médecins ;
  • d’autre part à concevoir, avec les médecins et les patients, un dispositif médical de mesure du sommeil répondant au mieux à leurs besoins, ainsi qu’une interface numérique permettant de lire et comparer scientifiquement les données issues de tout type de capteur disponible sur le marché.

Le projet se limitera dans un premier temps au territoire régional (comprenant différents acteurs comme la Ville de Nîmes, le conseil départemental du Gard et la région Languedoc­Roussillon Midi­Pyrénées). Les personnes âgées seront prioritairement concernées, car cette population est la plus touchée par les problèmes de sommeil. La finalité de cette recherche­projet est de sensibiliser cette population à la compréhension de ses propres mécanismes de sommeil, et de la former à l’usage de dispositifs numériques qui peuvent constituer de nouveaux outils de dépistage. Le projet contribue en ce sens à la prévention en santé publique. Dans cette perspective, l’innovation de ce projet n’est pas seulement technologique mais aussi sociale, dans la mesure où le design numérique est mis au service du développement d’une éducation thérapeutique à l’usage des dispositifs d’auto­mesure du sommeil par les médecins. Il s’agit aussi d’améliorer la communication médecin/patient, médiatisée par les objets connectés et les interfaces numériques, à partir d’une articulation entre design et communication dans laquelle la médiation numérique est encadrée par la médiation humaine. L’autre finalité de cette recherche est de contribuer par le dialogue interdisciplinaire entre design, sciences humaines et sociales et sciences médicales, au champ de réflexion et de conception de la m­santé (m­health) , en particulier dans le secteur des objets connectés et de la médecine du sommeil. La recherche­projet envisage ainsi de restituer le rôle des dispositifs médicaux numériques au sein d’un système plus global d’éducation et de prévention de la médecine du sommeil qui replace l’humain au centre de ses préoccupations.