L’axe 1 « Design, innovation sociale, recherche-projet » est un axe de recherche transversal et collectif qui traite du socle épistémologique, méthodologique et pédagogique commun à toutes les recherches de l’équipe PROJEKT. Il regroupe trois programmes de recherche :

  • Épistémologie générale du design et méthodologie de la recherche en design
  • L’usager en design : modèles, références, définitions
  • Pédagogie du design, design de la pédagogie

Épistémologie générale du design et méthodologie de la recherche en design

Alain Findeli aux ARD 8, Nîmes, juin 2013.

Chercheur responsable : Stéphane Vial
Chercheurs membres du programme : Alain Findeli

Ce programme vise à développer, approfondir et animer la recherche fondamentale sur le design comme discipline générale, et sur la recherche en design comme domaine scientifique. Le champ d’étude concerné couvre de manière large les concepts, les modèles et les méthodes du design et de la recherche en design. Initialement développée par Alain Findeli et associée à la dynamique des Ateliers de la Recherche en Design fondés à Nîmes en 2006, cette recherche est l’une des grandes lignes historiques et structurantes de l’équipe PROJEKT. Elle a été enrichie ces dernières années par les travaux de Stéphane Vial, notamment avec la création de la revue Sciences du Design (Presses Universitaires de France), la publication du « Que sais-je ? » sur Le design ou encore la mise en place de la liste de diffusion Recherche-­Design (890 abonnés en juillet 2017). Les objectifs actuels de ce programme de recherche sont les suivants : 

  • poursuivre l’effort de construction et de développement des « sciences du design » ;
  • développer et diffuser la méthodologie de la recherche-projet en design ;
  • renforcer la formation par la recherche en design ;
  • développer la théorie du « design social ».

L’usager en design : modèles, références, définitions

Chercheuse responsable : Michela Deni

Ce programme de recherche vise à répondre à plusieurs questions sur le concept d’usager en design. Les chercheurs et les professionnels s’interrogent à la fois sur les identités multiples de l’usager en design et sur les modalités proposées dans plusieurs domaines pour intégrer cet usager complexe et stratifié dans le processus de conception. L’usager est défini, selon les cas, comme individu, citoyen, bénéficiaire, acteur, sujet, agent, client, consommateur. Premièrement, au-delà des choix lexicaux, nous croyons que chaque définition est à la fois à exploiter et à décliner dans des contextes spécifiques. Pour cela, des apports trans- et interdisciplinaires sont nécessaires, notamment toute contribution relevant des disciplines ayant une tradition scientifique dans l’étude des usages, de la réception et de l’interprétation comme le design, l’ergonomie, la sémiotique, l’anthropologie, l’ethnographie, la sociologie, la phénoménologie. Ensuite, il s’agit d’étudier l’intégration de l’usager dans les processus de conception à partir de l’analyse à la fois des méthodologies et des outils servant cette intégration. Encore une fois, les apports croisés des disciplines évoquées ci-dessus permettront de conduire des études de cas (projets aboutis) ainsi que des études de terrain (projets en cours) afin de vérifier s’il y a bien, dans la conception en design, de véritables stratégies d’intégration de l’usager et, le cas échéant, de définir comment l’usager est effectivement intégré dans le processus de conception. Notre but est celui d’une réflexion à la fois critique et constructive visant à caractériser des méthodologies interdisciplinaires qui peuvent, en fonction de chaque domaine, donner lieu à une intégration effective de l’usager grâce à la prise en charge de plusieurs compétences.


Pédagogie du design, design de la pédagogie

Chercheur responsable : Jérôme Dupont
Chercheurs membres du programme : Brigitte Auziol, Béatrice Gisclard, Christophe Moineau, Vanessa Roussillon, Stéphane Vial

Journée d’étude « Pédagogie du design, design de la pédagogie », Nîmes, 17 mai 2017.

Ce programme de recherche vise à créer une intersection heuristique entre les enjeux liés à la pédagogie du design et ceux liés à l’innovation pédagogique. D’une part, il vise à développer l’histoire et la théorie de l’enseignement du design et à faire progresser les méthodes pédagogiques en design et arts appliqués, en particulier touchant la pédagogie par projet propre à l’enseignement d’atelier. D’autre part, en faisant l’hypothèse que l’enseignement du design peut être un laboratoire de pédagogies nouvelles, ce programme vise à contribuer à l’innovation pédagogique et au design de services en situation d’éducation et de formation, en particulier grâce aux nouvelles médiations numériques. Cette recherche nourrit par ailleurs de manière privilégiée les enseignements et les actions du master MEEF « Arts appliqués » co­-habilité entre l’Université de Nîmes et l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) du Languedoc­-Roussillon. L’innovation sociale par le design, spécificité de PROJEKT, a un double enjeu dans le master MEEF : d’une part, elle permet de questionner les enjeux sociaux liés au système éducatif (lutte contre l’échec et contre les inégalités, développement de la citoyenneté à l’école et de la réappropriation des lieux d’éducation par les acteurs qui les construisent) ; d’autre part, elle pourrait faire son entrée dans le référentiel d’une réforme en cours impactant les concours CALPL et PLP arts appliqués préparés dans le master MEEF. Ce programme a pour objectif de réaliser des analyses de méthodes pédagogiques en design et arts appliqués et de développer l’innovation pédagogique par le design. Chaque objectif est lié à des actions concrètes privilégiant des méthodologies de recherches contextuelles et propositionnelles.

Parmi les réalisations et projets en cours, on notera :

  • valorisation et analyse de la journée d’étude Pédagogie du design, design de la pédagogie du 17 mai 2017 à l’Université de Nîmes ;
  • analyse d’activité sur le mémoire en master 2 (J. Dupont et C. Moineau) ;
  • enquête sur les représentations sociales des métiers de la création auprès d’étudiants de licence et de master à UNÎMES (B. Gisclard, C. Moineau, V. Roussillon) ;
  • projet et expérimentation pédagogique en master MEEF Arts appliqués en 2017-18 : expérimentation pédagogique sur le numérique (S. Vial), projet design et outils pédagogiques (B. Auziol et J. Dupont) ;
  • projet et expérimentation pédagogique en master MEEF Arts appliqués en 2018-19 : expérimentation d’un « projet-mémoire » (J. Dupont) ;
  • collaboration sur les « Pratiques pédagogiques numériques en acte » avec le Segec, Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique en communautés française et germanophone de Belgique (S. Vial)